1 888 224 2941 - 450 224 2941

InfoPagé

Comme un courant d’air

Les courants d’air peuvent compter pour 25 % des pertes de chaleur d’une maison. Dans le cas d’une maison individuelle ayant des problèmes de pertes de chaleur liés à ces deux éléments, c’est comme laisser une fenêtre ouverte de 5 cm durant tout l’hiver!

Heureusement, vous pouvez remédier à la situation à peu de frais grâce au calfeutrage.

Le saviez-vous?

En plus de réduire efficacement les fuites d’air, le calfeutrage empêche l’humidité de pénétrer dans l’isolant ou dans l’enveloppe du bâtiment. Voici des conseils pratiques pour bien colmater les fuites d’air les plus courantes.

Comment calfeutrer les fenêtres et autres ouvertures

• Procurez-vous une pâte à calfeutrage de bonne qualité qui convient à la tâche les matériaux bon marché sont souvent difficiles à appliquer ou peu durables.

• Suivez le mode d’emploi indiqué sur la cartouche et prenez connaissance du produit de nettoyage qui y est conseillé (eau ou solvant particulier).

• Pendant que vous calfeutrerez vos portes et fenêtres, profitez-en pour poser des coupe-froid et des joints d’étanchéité ou pour les remplacer au besoin afin de limiter le plus possible les fuites d’air.

• Rappelez-vous qu’un bâtiment doit avoir un certain apport d’air frais si vous croyez que votre maison présente des problèmes en la matière, parlez-en à un spécialiste en systèmes de chauffage.

• Procédez au calfeutrage par temps sec de préférence et évitez de le faire lorsque la température est inférieure à 5 °C (41 °F), car la pâte à calfeutrage durcirait et s’appliquerait difficilement.

• Prévoyez un nombre suffisant de cartouches de calfeutrage une cartouche normale produit un cordon de 6 mm (1/4 po) de largeur sur 7,6 m (25 pi) de longueur.

Source : Hydro-Québec

Share
Tagués avec : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*